Historique

soeur Andrea

Sœur Andrea Gispert

Arrivée en Inde à l’âge de 29 ans, au sein de la communauté des Sœurs des Missions Étrangères, Sœur Andréa consacre sa vie au service des pauvres : d’abord auprès des lépreux pendant douze ans, puis comme bénévole au service social du Consulat Français de Pondichéry pendant douze autres années, tout en travaillant au Lycée Français de Pondichéry. Ces années au consulat lui ont permis de réaliser l’importance de la misère et l’insuffisante scolarisation des enfants.

En 1981, à l’âge de 50 ans, elle décide de créer une institution pour accueillir les enfants des rues, orphelins ou abandonnés : c’est la fondation de P.A.V.O. Les dix-huit premiers enfants sont accueillis dans une maison en location.

En 1985, l’orphelinat construit son premier bâtiment, dans le quartier Venkata Nagar, au sein de la ville indienne. Afin de collecter les dons en France et en Europe et de les transmettre à Sœur Andrea, est créée l’association française A.A.V.O. (Amis d’Annai Velanganni Orphanage). Tout ce travail et la solidarité autour de Sœur Andrea permettent le bon fonctionnement  de P.A.V.O qui accueillera jusqu’à 80 enfants. Des locaux annexes viennent progressivement compléter le bâtiment principal.

Devi 2

Devi

Le 16 février 2009, Sœur Andrea décède. Devi, ancienne pensionnaire, bras droit de Sœur Andrea durant ses dernières années,  reprend la direction de l’orphelinat. Le comité indien devient plus dynamique afin d’aider au mieux Devi dans cette lourde tâche qu’elle doit assumer. Durant les trois années suivantes, afin que tout se mette en place, aucun enfant ne sera accueilli. En 2012, l’accueil de nouveaux enfants reprend, la continuité du travail de sœur Andrea est donc assurée.

Aujourd’hui, l’orphelinat accueille environ 45 « enfants », âgés de 3 à 25 ans, toujours dans l’esprit d’une grande famille.

Publicités